” Voici que le semeur sortit pour semer … ” Mt 13,3

A la suite du Christ, Angélique le Sourd est aussi sortie … Elle a rassemblé les enfants, visité les souffrants, et les pauvres.

Aujourd’hui en France, où a germé, il y a plus de 200 ans la semence jetée par Angélique Le Sourd, vous trouvez :

174 Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, …

toujours animées par le Souffle fondateur, hantées par les misères et les souffrances de notre monde et habitées par ses espoirs. Vous pouvez les rencontrer en communauté fraternelle ou seule, selon les circonstances, en 37 lieux de rayonnement de notre vocation et mission.

  • En BRETAGNE, dans 2 départements : Morbihan et Ille et Vilaine ;

2 Diocèses : Vannes et de Rennes

  • En PAYS-DE-LA-LOIRE, dans 2 départements ; Mayenne, Maine et Loire

2 Diocèses : Laval, Angers

  • En NOUVELLE-AQUITAINE, dans 2 départements : Charente et Charentes Maritime,

2 diocèses : Angoulême, La Rochelle / Saintes.

  • En ILE-DE-FRANCE, dans 3 départements : Paris, Val de Marne, Les Yvelines

3 diocèses : Paris, Créteil, Versailles

A Saint- Jacut-les-Pins, la Maison-Mère compte aujourd’hui de 85 à 90 sœurs qui continuent leur mission de prière, d’accueil, de service relevant ensemble le « défi du vivre ensemble » nourri par le message de Jésus « Aimez-vous les uns les autres ».

Les Associés et Amis de la Congrégation, nouvelle semence depuis l’an 2000 en France, porte de plus en plus de fruits dans les diocèses où les Sœurs sont présentes, mais aussi dans ceux qu’elles ont dû quitter. Grâce à eux, avec une note particulière, la Tendresse et la Miséricorde du Cœur de Jésus se répand. Groupe qui atteint de 70 à 80 personnes.

Partout où nous sommes envoyées, « Nous vivons notre vocation, insérées dans un peuple en marche, en collaboration avec l’Église locale et avec ceux qui œuvrent pour un monde plus juste et plus humain » (Constitutions n° 8). En fidélité à notre Identité missionnaire, nous optons pour un mode de vie simple, imprégné de tendresse et de compassion, d’ouverture à l’universel.

  • qui incarne l’Évangile et rend lisible la présence du Christ sur les chemins d’humanité
  • qui tisse des liens de réconciliation, de fraternité et crée des espaces de dialogue
  • qui ose prendre la défense des petits, des oubliés et promouvoir la dignité de toute personne
  • qui engage au respect de la création

Avec cet esprit, dans la société : les Sœurs participent à l’action d’associations des secteurs éducatif, sanitaire, social et médico-social poursuivant l’œuvre d’Angélique le Sourd et celle des fondatrices des deux Congrégations qui l’ont rejointe, l’une en 1970 et l’autre en 1990. Selon  leur âge, leur sensibilité, leur parcours professionnel ou missionnaire, -parmi les 175  Sœurs de la  Province, 40 ont œuvré à l’extérieur de la France- elles s’engagent aussi dans des associations au service des personnes en précarité, des migrants, tel que l’alphabétisation, visites à des personnes malades, handicapées et/ou âgées, aux prisonniers, participation à différents clubs ou activités.

Dans l’Église, elles sont présentes en aumônerie d’hôpitaux, chorale, équipes liturgiques, équipes du deuil, décorations florales, groupes bibliques, participation ou accompagnement d’équipes CVX (Communauté Vie Chrétienne) MCR (Mouvement des Chrétiens Retraités), le SEM (Service Evangélique des Malades) La Fraternité des malades, le Secours catholique, « Foi et Lumière » préparation aux sacrements, participation aux temps forts de l’Eglise diocésaine et du secteur pastoral.

En congrégation, et de manière privilégiée, suivant les orientations du Chapitre général de la Congrégation, « Invitées à devenir Tables de Rencontre, avec Jésus-Christ, en Église, “entrer en conversation” avec notre monde aimé de Dieu. »

Les Sœurs vivent leur Identité missionnaire au cœur même de la vie de notre Province et de nos communautés dans les services d’animation, de gestion, de secrétariat, d’archives, d’accueil, de communication et autres tel que l’entretien de notre cimetière où reposent celles qui ont rejoint leur Maison d’Éternité.

 

Laisser un commentaire