La septième jarre

Il y avait à Cana six jarres, destinées aux purifications, qui étaient presque vides. Six jarres. Sept, le chiffre parfait. Quelle est donc cette septième jarre qui manque à notre récit de Cana pour que tout soit accompli ? Oui, il manque des choses à Cana, à commencer par le vin. Le vin des noces est épuisé. Dans notre vie religieuse, parfois aussi, nous avons l’impression que le vin joyeux des commencements vient à manquer. Il nous semble que l’enchantement des débuts fait défaut à présent. Il…

Continuer la lecture La septième jarre

« De la distraction à la consécration … »

La formule, curieuse, est du Père Adolfo Nicolas, ancien Père général des jésuites. On pourrait croire spontanément que le contraire de la distraction, c’est la concentration. Mais nous avons beau nous efforcer, froncer les sourcils, nos idées s’en vont, malgré nous, faire l’école buissonnière et les distractions s’engouffrent dans notre esprit. Nous nous plaignons de distractions dans la prière. Mais ne sommes-nous pas distraites dans bien d’autres domaines de notre vie, de notre travail, de notre mission ? Ne sommes-nous pas, finalement, de grandes distraites devant le…

Continuer la lecture « De la distraction à la consécration … »

Un chaos en attente d’une parole

La pandémie oblige presque toute l’humanité à vivre confinée. Cette expérience inédite offre l’image d’un monde à l’arrêt. Le silence de l’activité humaine donne à la nature et à l’univers de retrouver un nouveau souffle, un peu comme un réarrangement de la création. En effet, le confinement a vidé nos villes, nos quartiers. Comment ne pas penser au récit de la Genèse : « Or la terre était vide et vague » Gn 1,2 . Progressivement, un nouvel ordre se met en place. De fait, grâce à la réduction de…

Continuer la lecture Un chaos en attente d’une parole

Une épidémie qui nous “démasque”

« L'épreuve de la pandémie, à laquelle s'ajoute celle du confinement, vient bouleverser nos existences personnelles et communautaires. Elle vient aussi décaper notre moi idéal, notre moi communautaire et peut-être, plus profondément encore, notre moi religieux ... Elle démasque comme jamais auparavant l'interdépendance qui nous lie à tous les humains de la planète. » Coronavirus - Lettre à la Congrégation Sr Anne CHAPELL, supérieure générale Paris le 30 mars 2020

Continuer la lecture Une épidémie qui nous “démasque”

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger