“Marie Annick prenait la photo !”

Dans le cadre de la visite canonique, les Associés de France sont invités par Sœur Roselys, Conseillère Générale, à une Assemblée des Associés.
Le petit nombre 12 associés et 2 sœurs Maria et Annie permet de tenir la distanciation dans la salle de Béthanie. Dehors il pleut beaucoup, mais dedans les visages sont « réjouis », derrière les masques, de se retrouver, pour réfléchir sur l’avenir des Associés en France et en lien avec ceux de toutes les entités.

Nous mettons notre journée sous le regard du Seigneur par une prière préparée par Sœur Roselys,

Puis, celle-ci nous présente les montages des différentes entités que les Associés avaient préparés pour le Chapitre qui a eu lieu en juillet 2019. Il en ressort le désir de mieux se connaître et d’avancer ensemble, au niveau international, dans la Tendresse et la Miséricorde à la suite d’Angélique et de ses Compagnes.

Sœur Maria retrace le parcours des Associés et Amis de France depuis le début en 2000, faisant suite aux pionniers de la Province du Canada. Débuté avec 3 couples et 2 sœurs, la famille s’agrandit à 80 Associés dont 37 engagés. Il en résulte peu de désistement, mais l’âge, la maladie oblige certains à s’unir par la pensée et la prière si précieuses pour nos 4 régions élargies.

Jean-Claude et Marie-Annick nous partagent leur vécu lors du Chapitre et donnent leur témoignage présenté alors, avec celui de Guy du Canada.

Après une courte pause, Jean-Claude précise les souhaits émis par les 3 associés présents au Chapitre, suivi des Orientations finales par Sœur Roselys.

Marie-Annick nous passe un montage sur les Associés et Amis en France, un beau mélange de réalisations vécues dans la Tendresse et la Miséricorde en lien avec les Sœurs.

Vient l’heure du pique-nique dans une bonne ambiance et la visite surprise de Sœur Anne accompagnée de Sœur Martine.

A la reprise, nous débattons très librement sur les Orientations, des réflexions très riches vont nous aider à construire des relations avec les Associés des autres entités.

Jean-Claude nous propose une liturgie de la Parole, avec les textes de ce dimanche. « Le Seigneur nous donne tout ce qu’il a de meilleur et chérit sa vigne dont nous sommes les « plants » dont il attend de bons fruits. »

Nous nous quittons, heureux de vivre le même Charisme de Tendresse et de Miséricorde là où nous sommes

Jean-Claude et Marie-Annick se proposent d’aller dans chaque région élargie de France, afin de présenter leur témoignage et d’écouter les propositions sur la mise en place d’une équipe internationale

 Marie-Annick   ASSCJ